dimanche 30 mars 2008

Bonsoir,


Jeff est donc arrivé comme prévu vendredi. Enfin plutôt : nous sommes allés le chercher à Solo.


On est d'abord passé dans un magasin pour acheter un câble pour que je copie les K7 audio sur mon ordi. Puis ensuite (c'était vendredi), Widodo est allé à la mosquée pendant que Kianti et moi même attendions dans la voiture : il faisait chauuuuuuuuuuud !!


Puis on est passé prendre Jeff et on a filé voir Grand Monsieur ensemble. Ils ont discuté ensemble pendant 2h. J'ai compris en gros le fil de la conversation puisque, pour une fois, cela parlait en Indonésien (et non en javanais comme le font tous les gens que je côtoie depuis 6 semaines...). Et comme j'avais un peu potassé l'indonésien avant de venir, j'ai quelques restes qui me permettent de suivre de très loin une conversation (note à moi-même : apprendre le Javanais pour la prochaine venue ici! Oublier l'indonésien !)


Conversation mémorable. Un sacré personnage ce Jeff.


Il faisait chauuuuuud pendant ces 2h ! La saison des pluies est en train de se terminer. Jusqu'ici, il faisait chaud le matin et vers 12h, la pluie commençait à tomber et ça rafraîchissait l'air, c'était agréable. Là, depuis 3 jours, pas une goutte. C'est étouffant.


Puis ensuite on est rentré à Wonogiri et Jeff a voulu passer voir quelques personnes avant de rentrer chez Widodo : amis, vieux dalangs, voir le prêtre de l'église.... On est donc rentrés en fin de journée.


Le soir, on a beaucoup discuté, il m'a raconté beaucoup de choses sur le Wayang Il a passé 12 ans à Wonogiri à bosser en tant que dalang. Il a eu le temps de voir beaucoup et de comprendre comment fonctionne vraiment l'indonésie (ce qui n'est pas encore mon cas en 2 mois !). Cela fait 28 ans qu'il connaît ce pays.


On s'est couché tard. On s'est levé très tôt.


Au petit déjeuner, même discussion intéressante. Bien.


Puis la journée de samedi, on est parti visiter plein de monde. Jeff voulait qu'on l'accompagne donc on est allé tous les trois avec lui (Widodo, Kianti et moi). La première visite a été pour un très vieux dalang qui a connu une immense gloire. Il a maintenant 90 ans. Il était beau. Les yeux pétillants.


Puis ça s'est enchaîné... et franchement, y'a des moments où je piquais du nez : il faisait chaud, encore et toujours, et y'a des moments où ma concentration baisse fortement pour essayer de comprendre la conversation.... et être bercée dans une langue étrangère, y'a rien de mieux (pire?) pour s'endormir.


Très franchement, Widodo et Kianti étaient comme moi. D'ailleurs, les regards qu'on s'échangeait voulaient tout dire : « pfiooooo, c'est dur de tenir ! ».





entrée de Wonogiri "Selamat Datang" = Bienvenue



Puis en milieu d'après midi, on est rentré tous les trois en laissant Jeff chez des amis. Il s'est débrouillé pour finir seul sa tournée. Arrivée chez Widodo, j'ai dormi un peu et ensuite j'ai fait des crêpes. Une sacré quantité pour en donner aussi aux voisins.


Ensuite le soir, on a bossé un peu le chant tous les deux avec Widodo (pendant que Jeff s'était endormi) mais on a pas tenu vraiment longtemps... On était sacrément nase tous les deux !


Aujourd'hui dimanche, on a travaillé un peu le matin puis on est allé à Solo remmener Jeff.


Dans la voiture, c'était agréable : on a parlé politique, vie quotidienne (impôts notamment ! J'ai des informations pour les enfants qui m'avaient demandé des infos là dessus)...


On a déposé Jeff chez lui. Enfin... dans une de ses maisons. Luxueuse au possible, pleine de marbre mais... vide ! Je me demande à quoi bon construire plusieurs maisons si c'est pour qu'elles soient vides ! Personne n'y habite ! Enfin bref.


Puis ensuite on l'a accompagné dans un hotel 5 étoiles où il devait voir son « père adoptif » qui est une personne très importante sur l'île de Java. Rigolo de mettre les pieds dans un hotel de luxe et d'y boir un café à..... 2 euros !!!!! Une vraie fortune ici !!!!


Et puis on l'a laissé en compagnie de son papa adoptif et Widodo, Kianti et moi sommes rentrés à Wonogiri tranquillement, fatigués par ces 2 jours passés en sa présence : il est plein d'énergie, il n'arrête pas deux minutes !






publicité pour du thé, "enseigne" comme il y en a beaucoup ici...



Sur le chemin de retour, je regardais dehors les maisons, les rues, les feux aux carrefours, les pancartes... tout. Je regardais l'indonésie. Et je me disais : c'est drôle, j'ai le même regard sur les choses que quelques jours avant de partir en novembre. Vous savez, regarder les choses et se dire « ça, ça va me manquer... oh et puis ça ! Et ça ! »... Finalement, après tout ce temps, c'est étrange à expliquer mais je vis ce retour comme un second départ. Les mêmes sensations qu'en novembre dernier. Je ne rentre pas en France. Je pars d'Asie. Et j'ai bien l'impression que ces sensations reviendront à chaque nouveau départ de France, d'Asie, de France, d'Asie.....

jeudi 27 mars 2008

Bonsoir,


Tout d'abord, suite aux nombreuses remarques de plusieurs d'entre vous, je tiens à préciser que ce blog ne mourra pas le 15 avril lors de mon retour en France. Je le continuerai pour raconter les projets qui vont découler du voyage : interventions dans les écoles, préparation de l'exposition et du spectacle sur le Ramayana, et certainement par la suite......... le prochain voyage !


Sinon pour ce qui concerne mes dernières journées :


Hier mercredi, on a travaillé deux nouveaux chants. C'est bien, ça change. Ça fait du bien quand les journées ne se ressemblent pas. Je galère un peu sur ces nouveaux solos parce que la mélodie est très différente des autres solos et j'avoue que mon oreille française a du mal à se faire aux mélodies javanaises...


Le soir, un groupe d'enfants est venu répéter sur le gamelan de Widodo (chez lui donc) pour préparer le festival qui a eu lieu aujourd'hui jeudi. Cela fait plusieurs jours que des groupes d'enfants viennent bosser. Je me réveille le matin avec des chants d'enfants et de la musique traditionnelle. C'est assez charmant.


Ce matin jeudi, levée à 6h30 pour bosser à 7h. On a bossé le chant encore. Tout juste réveillée, ça donne une voix bizarre...




notre espace habituel de travail étant occupé, on a investi l'espace cuisine !



Puis des dizaines et des dizaines de gamins ont débarqués avec professeurs et parents pour une sorte d'échange inter scolaire. Ils ont joué de la musique et chanté. Ils sont partis vers 11h.


Moi pendant ce temps, j'ai potassé le Ramayana, ai commencé à adapter le texte, à écrire des choses sur mon ordi. Et puis j'ai dormi une bonne heure et demi je pense...


A 15h, on s'est remis à bosser, à nouveau le chant.




dans un coin où je me balade souvent...



Widodo m'a reparlé du 9 avril encore. En fait, il s'agit d'un mariage : Widodo est chargé de faire jouer du gamelan pendant toute la journée et le soir, de jouer un wayang pour toute la nuit. Je jouerai donc ma partie du Ramayana à cette occasion.


Lorsqu'on est allé à Solo lundi dernier, on a essayé de trouver des K7 audio des musiques que j'ai travaillé, pour que je puisse m'en servir en France. Vous allez me dire « des k7 ???? pourquoi pas des cd ? »... Et bien, tout simplement, ici, ils en sont encore aux K7. Ça fait bizarre d'ailleurs, j'ai l'impression d'être plongée dans les années 90 chez nous ! J'ai trouvé quelques K7 donc et puis Widodo a retrouvé aussi ses enregistrements lorsqu'il était allé jouer aux USA. Exactement ce qu'il me fallait. Je vais donc copier tout ça sur l'ordi, en espérant pouvoir retravailler le son en France pour le rendre vraiment de bonne qualité.


Demain, Jeff arrive et restera une semaine normalement. Je n'ai pas tout à fait compris s'il va passer les journées avec nous ou s'il se baladera partout à aller visiter des amis... on verra bien !




mardi 25 mars 2008




Bonsoir,


Dimanche, on a travaillé dans la journée.


Le soir, on a donc accompagné Grand Monsieur qui allait jouer Limbuk et Cangit à quelques heures de routes d'ici. Avec ma nouvelle tenue (noire cette fois ci), dans un car emplis de bonbon roses (entendez par là toutes les chanteuses de roses vétues), au milieu d'une dizaine d'autres véhicules escortés par la police (déplacement diplomatique oblige), nous avons fait un arrêt dans les bâtiments d'une autre région. Grand repas dans des salles qui ressemblent fortement à des palaces.



bien moins pire que le rose ! si vous regardez bien, y'a des visages de wayang imprimés sur la chemise !



Quand on est arrivés, il y avait des dizaines et des dizaines de mains à serrer en file indienne (accueil à la javanaise !). Ca faisait bizarre toutes ces grandes pompes ! Puis on a pris place, moi toujours avec les chanteuses, garder le dos droit et... assise en seza !! Pfiooo... tenu quelques temps et encore une fois, j'ai déclaré forfait au bout de quelques heures.


Au début, il y a eu plein de discours politiques. Et j'ai finalement compris que c'était un échange entre les deux région (wonogiri et là où on était). Et que, samedi dernier lorsque j'ai joué angkot et hanuman, c'était la premier échange : le Grand Monsieurs de l'autre région (qui se trouve être une Grande Dame !!) était venue à Wonogiri participer. Maintenant, c'est Grand Monsieur qui va dans l'autre région participer. On se dit donc : « ce sont des politiques, ils sont sérieux et tout et tout.... » et ben en fait non ! Grande Dame chante des chansons populaires, joue une scène de théâtre, Grand Monsieur fait des marionnettes....... de vrais gamins en somme !





le public, et dalang avec la chanteuse du "concours" (qui se trouve être la jeune chanteuse que j'ai rencontré chez le Grand Monsieur... cf.vieux message)





Grande Dame avec un comédien comique



J'ai chanté mon solo. Pas mal passé. Puis ensuite y'avait une sorte de « concours pour rire » entre deux chanteuses : une de notre groupe Wonogiri, et une de la région locale. C'était drôle. Détendu. Et puis évidemment... il a fallut qu'on me demande de participer ! On me faisait écouter une phrase et hop ! Je devais chanter ! Ils étaient content ! Du coup, moi aussi. Ambiance bon enfant !


Puis lorsque ça s'est finit, on est parti très vite en montant dans els gros 4x4 luxueux escortés par la police... J'avais l'impression d'être une rock star partant tout de suite après la dernière chanson pour échapper aux fans !!!! Vraiment cette sensation ! Wow !


Rentrés à 2h30.


Levés à 5h30.


Frais comme des gardons.


Lundi matin nous voilà partis pour Solo, pour voir enfin le kraton qui était fermé la première fois. Mais on part aussi avec Wahyu qui est malade et qui a besoin d'aller faire des radios à l'hopital. J'attends dans la voiture. Puis on a visité le kraton, et lu musée qui va avec. Intéressant ! Mais j'avais oublié mon appareil photo....... donc j'ai filmé un peu (si ça vous intéresse, rendez-vous à la Grange au retour !).


Puis le midi, on était en train de manger. On prévoyait de rentrer ensuite à Wonogiri quand Widodo a reçu un appel de Grand Monsieur qui voulait le voir. Hop ! Comme d'hab : on accourt. Je me dis « bon, j'ai déjà vu 2 maisons différentes à Solo qui appartiennent à GM... vais-je en voir une troisième ? ». Et bien non ! Nous sommes allés lui rendre visite dans un hôtel de luxe ! C'est tellement logique d'aller à l'hôtel quand on possède plusieurs maisons à tous les coins de rues ! Enfin bref. Je vous laisse imaginer la rencontre... Comme d'habitude. Avec au moment de se dire au revoir, un geste d'affection de la part de GM : il me touche la tête. Ca paraît pas grand chose mais ici, ce n'est pas un geste anodin.


Retour à Wonogiri à 15h30. Qu'une seule idée en tête : dormiiiiiiiir ! Je vais pour entrer dans ma chambre quand Widodo me dit « study at 5 o'clock ! »...... moi : « euuuuuh............. ya ! ». J'ai dormi 1h et mon réveil a sonné. Olala... que c'était dur !


On a bossé quelques heures. La grosse partie du Ramayana. Faire couler l'ensemble.


Puis pause pour qu'il aille à la mosquée. Puis on a rebossé le soir. Puis me suis endormie vers 22h30, après une journée bien remplie....





travail du soir, ou d'après midi...



Ce matin, mardi, on a travaillé dans la matinée. Et sur les coups de 12h, Déborah (une des deux françaises que j'avais rencontré à Solo) est venue avec une amie javanaise nous rendre visite. Elles ont passé la journée chez Widodo. Déborah est française, elle est venu à Solo pour enregistrer du Gamelan. Elle étudie en autriche à l'université. Elle était très intéressée par la musique donc, mais aussi beaucoup par le Wayang. J'ai joué tout le morceau du Ramayana, puis elle a posé plein de questions. Je me suis rendu compte que je connaissais pas mal de trucs et que je pouvais répondre quasiment à toutes ses questions.


Widodo et Kianti les ont vraiment très bien accueilli et je pense qu'ils étaient très content que j'ai de la visite. Et Widodo était content de voir que Déborah s'intéresse au Wayang.


Dans l'ensemble, Déborah a été vraiment scotchée. Par l'ambiance de la maison, par l'énorme gentillesse et générosité de Widodo et Kianti, par tout ce que je connais du Wayang, par le gamelan présent chez eux.... par tout !


Et puis on a pu discuter de ressenti par rapport à la différence de culture... notamment au niveau du sommeil, ou de la façon dont s'organise une journée. Et j'ai été contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir du mal à gérer ça ! Ca m'a fait du bien de partager des points de vues. Puis Kianti a discuté avec l'amie javanaise de Déborah qui m'a ensuite fait part de leur conversation : Kianti (la femme de Widodo pour ceux qui sont paumés...) a du mal à comprendre que je travaille 7j/7, que ma vie ne soit que Wayang, que je m'astreigne moi même à travailler tout le temps. Elle ne comprend pas que l'on puisse se « plonger » dans quelque chose.... Sa vie à elle, c'est simplement manger, passer du temps avec ses enfants, aller chanter dans des wayangs de temps en temps, dormir, regarder la télé... flâner...

En somme, la grosse différence c'est que nous, nous avons la notion d'action. Eux, l'action est noyée dans le reste... parfois ils agissent, parfois ils réfléchissent, parfois ils dorment.... Mais il n'y a pas cette nécessité de faire, avancer, progresser, accomplir que nous avons...


Je m'excuse pour le récit fouillis de ce soir (et sûrement des nombreuses fautes) mais j'ai écrit d'une seule traite comme ça venait et je n'ai pas relu par manque de temps !


samedi 22 mars 2008

Bonsoir,


Jeudi matin, comme prévu, nous sommes partis à Yogyakarta.


Après 3h de route, nous voilà arrivés. On a filé direct au Kraton. Malheureusement, encore une fois, il était fermé. Parce que jeudi était un jour spécial, c'était férié. J'ai pas vraiment compris pourquoi Widodo n'a pas anticipé le problème mais bref... Du coup, on s'est promené un peu, on est allé voir une fabrique de batik (tissu traditionnel indonésien).


Dans l'après midi, on est ressorti de Yogya pour aller voir un monument historique : un ensemble de temples hindous datant du 8è siècle je crois (je ne suis plus trop sûre). C'était beau. Ça ressemblait fortement à ce que j'ai vu au Cambodge à Angkor, mais en plus petit et plus raffiné. Ce qui est pas super, c'est qu'on ne peut même pas entrer dans les temples : on ne peut que tourner autour, il y a des barrières. Je trouvais ça vraiment dommage mais Widodo m'a expliqué que c'était très récent, suite au dernier tremblement de terre ils ne veulent prendre aucun risque de chute de pierre sur des touristes ! Ce qui peut se comprendre ma foi...





temples Prambaran près de Yogyakarta



Puis ensuite on est retourné dans le centre de Yogya pour voir Malioboro qui est la rue principale de la ville. Je m'attendais à une rue historique, avec des beaux bâtiments mais en fait non. C'est une grande rue pleine de boutiques. Franchement pas terrible. Dans l'ensemble, je suis plutôt déçue par les villes en Indonésie. C'est moche, ça ressemble aux zones d'activités à la sortie de nos villes.


Kianti, la femme de Widodo, m'a encore acheté une tenue pour dimanche. Widodo m'avait dit encore une fois que mes fringues suffiront mais non, Kianti tient à m'habiller !! Bon, alors je souris et je dis oui.


Franchement, ça va, cette fois c'est moins pire que le rose bonbon.


Puis dans la soirée, on est retourné aux temples où il y avait un ballet sur le Ramayana. Je me doutais tout à fait que ça allait être un « attrape touriste » mais comme jusqu'à présent je n'ai pas eu l'occasion de voir le Ramayana représenté, on y est tout de même allé. Effectivement, c'était pas génial, même parfois risible. Par curiosité j'ai pris la feuille qui expliquait l'histoire en français : elle était bourrée d'erreur qui doivent perdre pas mal de français dans l'histoire. Donc c'était joli, c'était sympa mais c'était loin d'être beau.



Rama et Lakshmana / Ravana



On est rentrés tard jeudi soir, à travers la campagne sur les routes défoncées par la pluie.


Vendredi, on a travaillé le matin, l'après midi et le soir, comme d'habitude. J'ai fignolé le combat Lakshmana/Indrajit. On a aussi pris du temps pour que Widodo me montre en détail des exemples de kriss (poignard traditionnel). C'est symboliquement très fort. D'après Widodo, certains ont des pouvoirs magiques.




quelques exemples de kriss



En fin d'après midi, j'ai cuisiné pour eux des pâtes bolognaises.. J'avais acheté du boeuf il y a 2 jours. Je l'avais mis au frigo, je pensais que ça tiendrait le coup ! Mais en fait non, il était franchement pas frais au moment de cuisiner. J'ai essayé de garder ce qui était encore mangeable et j'ai quand même fait mon plat. Ca avait plutôt une bonne tronche ! Mais au moment de manger beurk..... non non, c'était vraiment pas mangeable ! Ils ont été gentils, ils ont essayé de manger un peu quand même mais ils n'ont pas tenu longtemps. On a finit par jeter toute la plâtrée à la poubelle ! Dommage ! La prochaine fois, je crois que je leur referai des crêpes, c'est plus sûr !



pâtes bolognaises (bonnes à jeter !)



Aujourd'hui samedi, on a travaillé ce matin l'ultime combat du Ramayana : Rama/Ravana. Donc en gros, maintenant, j'ai parcouru l'ensemble du Ramayana. En tout cas, la partie sur laquelle je vais travailler en France.


Cet après midi, on a mis bout à bout tout ce que j'ai vu jusqu'à présent. Avec musique, cempala, keupra, chant, dialogue, combat et tutti cuanti ! Et commencer à bosser aussi Petrok et Semar, les deux clowns de service au milieu de tout cela.


Demain dimanche, je participe donc encore à un grand wayang. Et je chanterai seulement. J'espère qu'il y aura moins de pression que la semaine dernière. A moi de faire en sorte que ça ne le soit pas.






mercredi 19 mars 2008

Cadeau !


Bonsoir,


Beaucoup de choses depuis la dernière fois.


A commencer par l'étude de nouveaux personnages : Indrajit, Lakshmana, Tchakil (qui ne fait pas partie du Ramayana, juste un personnage populaire javanais). De nouvelles techniques à bosser. Je suis contente parce que là, je commence à avoir pas mal de matière pour modeler tout ça à mon retour.


Un deuxième article est passé dans un autre journal hier mardi. Et en plus, c'est en couleur !!







Avec Widodo, c'est de plus en plus tranquille. On commence à avoir des discussions intéressantes notamment concernant la religion. Il est musulman pratiquant (les 5 prières par jour, la lecture quotidienne du Coran etc...). Il est aussi très ouvert d'esprit sur la question et du coup, plus généralement, on a pu parler politique (les indonésiens n'aiment pas Bush...), ou vie quotidienne (par exemple il m'a demandé à quoi servait la tour Eiffel.... euh.... « à faire joli » j'ai répondu ?).


Dimanche prochain, Grand Monsieur joue encore Limbuk et Cangit dans un wayang et il veut que j'intervienne encore mais cette fois-ci, pour chanter. J'ai dit que j'étais d'accord. Mais il faut que je rebosse bien pour pas me planter. Même si quand je bosse seule, ça passe impeccable... c'est la pression devant les centaines de personnes qui fait un peu perdre pied.


Hier mardi, nous sommes allés à Solo pour aller visiter les Kraton. Ce sont les demeures de rois. Un peu comme un château chez nous. A la différence près que, eux, les rois existent encore. Et je dis bien LES rois parce qu'en fait, ils en ont plusieurs par région et donc, par pays. Il y'a deux Kraton à Solo. Les deux étaient fermés au public quand on a voulu y aller mais bon... avec les connaissances de Widodo, ça n'a pas été compliqué pour entrer. On n'a pas pu tout voir mais quand même, ça donne une idée de l'architecture ancienne.





différents endroits dans le kraton, dont une sorte de grand préau traditionnel




portrait du roi actuel d'un deux kraton de Solo, et masques dans une vitrine dans le kraton




Et le soir, après avoir mangé tous les deux au McDo (ouioui !! c'était l'idée de Widodo, pas le mienne !) on est allé voir du théâtre traditionnel. Ça se passait dans un vrai théâtre avec une scène, un rideau, des décors, des projecteurs... enfin un vrai théâtre quoi ! Du coup, je me suis fait plaisir en me baladant dans les coulisses, en regardant les machinistes travailler, les comédiens passer, se concentrer, papoter... La vie derrière la scène, c'est aussi magique que ce qui se passe sur scène à proprement parler.

La spectacle en lui même : j'ai pas compris l'histoire, c'était assez kitsch (une sorte de vaudeville version indonésienne en costume traditionnel etc), les acteurs comiques sont super fort, c'est drôle, le public rit aux éclats...






représentation traditionnelle dans le théâtre privé de M. Anom Soroto, grand dalang indonésien





vue des coulisses




Aujourd'hui mercredi, me suis levée pour travailler et Widodo ne se levait pas... Donc j'ai commencé à bosser seule et finalement, il s'est réveillé vraiment tard vers 12h. J'ai bossé seule toute la matinée. Il a l'air un peu malade. En fait, toute la famille a été malade quasiment : le fils, la fille et maintenant le père... Du coup je me fais cette réflexion : dans leur culture ils disent que ce n'est pas bon de trop dormir, que c'est mauvais pour la santé mais en fait, il en résulte qu'ils sont très souvent malade. Donc bon, je me dis que je préfère notre façon de faire : dormir régulièrement, longtemps, et ne pas être malade.


Demain normalement on va à Yogyakarta (prononcer Djio-djia-karta) pour aller visiter un peu la ville (et son Kraton !) et voir du Wayang si possible. C'est une ville plus connue que Solo et très souvent considérée comme la capitale culturelle de l'Indonésie.



dimanche 16 mars 2008

Bonsoir,


Voilà. Ça, c'est fait.


J'ai donné hier soir samedi ma première représentation en Indonésie. Mon baptême du feu s'est bien passé. C'était vraiment impressionnant, bien plus grand et bien plus de monde que tous les autres wayang qu'on avait vu jusqu'à présent.


La représentation se passait juste devant le bâtiment officiel de la Région (donc du Grand Monsieur). Il y a lui même participé donc. Peut être pour ça qu'il y avait beaucoup de monde. Mais apparemment, c'est souvent qu'il y a autant de monde quand c'est Widodo qui joue (enfin là, ils étaient 3 dalang mais c'est Widodo le principal, celui qui coordonne l'ensemble). A vue d'oeil, il y a avait bien un millier de personnes je pense.


Donc habillée en rose bonbon comme j'adore, j'étais sur scène avec le groupe des choristes femmes qui doit, comme tout femme de bonne société, garder le dos droit pendant toute la soirée, c'est à dire pendant.... 7h !! Euh moi, désolée, mais j'ai pu tenir 3 ou 4h, je ne sais plus exactement, mais au bout d'un moment, le dos a lâché. J'ai changé de place et me suis permise de m'asseoir plus « comme d'habitude ».


Et puis donc, j'ai joué mon morceau comme prévu. En fait, Grand Monsieur a parlé un peu de moi avant de me faire venir, puis après il m'a dit de venir et il m'a fait le coup de l' « hypnose » (que je mets maintenant entre guillemets puisque je ne considère plus trop ça comme de l'hypnose) devant toute l'assemblée. J'ai senti un peu un froid, ou en tous cas la surprise de tout le monde. Puis je me suis placée et zioup ! C'est parti. Bon. Je me suis vautrée sur le chant, j'ai pas réussit à choper la première note donc après, c'est dur de rattraper (mais pour me dédouaner, Widodo m'a dit ce matin que c'est la faute au musicien qui ne m'a pas donné la note alors que normalement ils le font tout le temps). Donc dans l'ensemble, ils étaient tous super content. Grand Monsieur m'a fait un grand sourire qui voulait tout dire. Et j'ai l'impression qu'il commence à ne plus me voir seulement comme « la petite française qui vient apprendre le wayang ». Donc ça c'est chouette.



gamelan avec les chanteuses en fond, Widodo avec Krisna (l'arme dans son dos, c'est un Kriss : une sorte de poignard qui fait partie de la tenue traditionnelle)





détail de plusieurs Hanuman plantés sur le côté droit de l'écran





quelques images de mon passage : admirez la tenue rose !

(pour les vrais curieux, pas d'inquiétude ! je la ramènerai dans mes bagages)



Après la représentation, le père de Widodo qui est également dalang, a accomplit le rituel pour clôturer la nuit. C'est comme une scène habituelle, avec certains personnages du Mahabharata, de l'encens, des offrandes... il énonce les 300 noms de Visnu pour la mort de Krisna. Ca a duré un bon moment, c'était simplement beau.




aux alentours de 4h du matin... Rituel.



On est rentrés à 5h du matin. J'ai dormi jusqu'à 12h !! Incroyable que Widodo m'ait laissé faire. Je l'en remercie, j'en avais bien besoin. Puis cet après midi, on s'est mis à bosser un nouveau combat : Indrajit/Lakshmana. On reprend les mêmes bases que pour les singes mais on ajoute de nouvelles petites techniques. J'aime bien. Ca change.


Widodo m'a reparlé du 9 avril : il veut que je joue un bon morceau du Ramayana (genre 30 min ou même un peu plus) en première partie. Il me dit que ça va vraiment très vite avec moi et qu'il est super content.


Cette semaine, on va aller faire un tour à Solo et à Yogya pour voir un peu d'autres choses, histoire de changer d'air. Et puis, il m'a dit y'a pas longtemps : on va avoir bientôt fait le tour du principal, niveau manipulation musique et chant, je vais t'avoir donné l'essentiel. Donc c'est chouette.


J'ai dit combien de fois « c'est chouette » dans ce message ? Signe que le moral est plutôt bon. Sûrement parce que jouer, ben ça booste ! Y'a pas ! C'est quand même chouette (+1 !) le théâtre !



jeudi 13 mars 2008

Bonsoir,


Ici, ça s'affaire à répéter à fond pour la nuit de samedi.


Mercredi, on a bossé tous les deux avec Widodo, puis je suis aussi aller me balader en fin de journée.


Le soir, j'ai eu envie de faire des crêpes pour toute la famille. Alors vioup ! M'y suis mise ! Ben c'était pas si simple.... Pour faire la pâte, ok, comme en France. Mais quand il s'agit de faire cuire, c'est une autre affaire : ils n'ont pas de poële à fond plat. Ils ne cuisinent que dans des woks. J'ai tout de même essayé. C'était compliqué. En plus j'suis tombée en panne de gaz.

Puis je suis allée ensuite chez les voisins (qui sont de la famille) pour finir de cuire tout ça et là ! Miracle ! Ils avaient une poële ! Une vraie cuisine professionnelle ! Donc ça s'est mieux terminé que cela avait commencé.

J'avais acheté du Nutella (ouioui ! On en trouve ici !) parce que, quand même, manger des crêpes sans Nutella, ça serait triste.

Ils ont apprécié. Les crêpes mais aussi le fait que je leur fasse découvrir un plat français. Ici, ils ont des sortes de crêpes mais sans lait... donc ça n'a rien à voir.




moment crêpes avec Wahyu (le fiston) qui est bien content de découvrir le nutella !




Aujourd'hui jeudi, Widodo m'avait dit qu'on travaillait à 8h ce matin. Donc je m'étais levée (difficilement, comme ça l'est tous les matins depuis 1 mois). Et puis est venu 8h, 8h30, 9h... toujours pas de Widodo en vue.... pis vers 10h, il est arrivé et on a travaillé. J'étais un peu agacée de pas avoir pu dormir plus longtemps si j'avais su... mais bon, que voulez-vous ? C'est comme ça.


L'après midi, tout le groupe pour samedi s'est réuni. Musiciens, chanteurs, danseurs, dalangs.... ça fait peut être bien une bonne cinquantaine de personnes en tout !!


Ils ont parcouru l'ensemble de la représentation, en ne marquant que les entrées et les sorties (c'est à dire sans jouer). Et rien que ça, ça a déjà duré 3h !!


J'ai répété mon passage avec tout le gamelan (orchestre) et aussi le micro autour du cou. C'était la première fois, ça change un peu les choses.


répétitions chez Widodo, avec l'énorme Krisna au centre !



Demain vendredi, on va installer tout le matériel : scènes et écran à monter, matériel lumière, son, placer les marionnettes à gauche et à droite de l'écran etc...


Est ce que je vous ai parlé du costume qu'ils m'ont trouvé ? En fait, j&ai
as eu mon mot à dire du tout. Ils ont carrément abheté du tissu (rose pire que bonbon ! Fushia moche !) et une couturière est en train de me fabriquer un costume traditionnel. Ouais....... je suis super enthouiaste..... (ironique... pour ceux qu'auraient pas compris). Mais bon, encore une fois, je vais jouer le jeu, je vais me plier. Même si, très franchement, ça ne m'enchante pas du tout. Mais je vais prendre ça comme un déguisement. Ça fait parti du tout.



NB : navrée pour la qualité des photos mais les connexions internet en Indonésie sont bien bonnes qu'ailleurs... donc c'est long et en général, la photo n'est pas bien transférée.






mardi 11 mars 2008

Bonsoir,


Les deux dernières journées ont été faites sur le modèle que d'habitude : boulot matin midi et soir.

J'en suis à préciser vraiment les choses, faire et refaire pour clarifier vraiment bien l'ensemble.


Hier soir lundi, je suis allée me promener encore derrière la maison. Qu'est ce que c'est beau !!!! wow ! Les rizières à étages encore. Avec les paysans qui travaillent dedans, et qui veulent discuter mais moi j'ai du mal à comprendre.... je m'en sors quand même pour les choses simples. D'où je viens, où je vais... (qui suis-je ? Pendant qu'on y est !). J'ai regardé un peu le travail du riz, dans les champs. Ils vivent dans la boue toute la journée et quand ils ont fini, un petit tour dans la rivière et hop ! A la maison ! (à noter que la rivière est aussi sale que de la boue... mais ça les lave quand même !).




c'est pas beau tout ça ? comment voulez vous que ça ne donne pas envie de revenir...




Et puis ce midi, alors qu'on était en train de discuter avec Widodo, le Grand Monsieur a débarqué avec gros 4x4 et plusieurs autres véhicules qui suivent. Ça prend un peu de court. Il voulait me donner la lettre après avoir fait mon moment jeûne. On s'est assis, on a discuté. Il a voulu voir ce que j'allais jouer samedi. Je suis donc attelée à la tâche. Il a applaudi à la fin donc c'est signe qu'il était content je pense. Il m'a juste dit de prendre le temps quand je chante, de pas aller trop vite.

Puis on a encore discuté un long moment. Et évidemment, il m'a dit de me lever et on a encore fait le truc bizarre que j'appelle l'hypnose mais je pense de moins en moins que ça en soit. C'est juste une manière de gérer son énergie en lâchant la tête, la réflexion. Juste laisser faire les choses. Il m'a remerciée. Et il est reparti sans me donner la lettre... j'ai comme l'impression qu'il a oublié. Ou alors j'avais mal compris. Apparemment, il veut venir de temps en temps pour me donner des cours de chant. Bonne idée je trouve !


Pour samedi soir, Widodo m'avait dit que j'avais pas besoin d'avoir un costume traditionnel puisque je ne suis pas encore dalang (le serai-je un jour ?). Mais Grand Monsieur, lui, a dit que ce serait bien au moins la robe traditionnelle. Sans la coiffe (heureusement !!). « Euh...... oui, bon ok, on va voir, j'vais étudier la question Grand Monsieur, j'vous le promets Grand Monsieur ». Widodo a ajouté qu'il allait me montrer à quoi ça ressemble et que c'est moi qui choisit si oui ou non, je la porte. Donc on verra bien.


Cet après midi, il y a à nouveau eu plein de monde à la maison pour répéter pour samedi. J'ai répété avec l'orchestre entier, ça change encore certaines choses. L'ambiance était agréable. On sent que déjà lors des répétitions, il y a du partage à foison. Alors pendant les représentations... ! Encore plus !


Je ne m'étends pas sur ce blog à raconter à quel point la France me manque (indépendamment de tout ce qui m'arrive de génial ici, et duquel je profite au maximum) : j'en suis à compter les jours avant le retour. Mais même dans les moments où je sens que je pourrais flancher et craquer, je me force à positiver. Et je repense, sans cesse, à la phrase du Mahabharata que j'ai déjà citée plus bas. Je ne veux pas être pire qu'aveugle, alors je fonce !


dimanche 9 mars 2008

Bonsoir,


Vendredi soir, on a encore travaillé l'ensemble du combat Angkot/Hanuman. Vu que je vais jouer dans une semaine maintenant, il faut que ça tourne bien.


Samedi matin, on a travaillé plus tôt que d'habitude parce que l'après midi était consacré aux répétitions de musique pour le 15. On a manipulé encore, et Widodo me donne toujours quelques nouvelles techniques par-ci par-là. On améliore au fur et à mesure.





devant la maison



Samedi après midi donc, j'ai écouté et regardé la répétition. Widodo dirigeait tout ce petit monde (une bonne vingtaine de personnes en tout : musiciens et choristes). J'ai enregistré pas mal de choses mais je crois que la qualité ne sera malheureusement pas assez bonne pour utiliser tout ça dans mon spectacle. Il va falloir que je trouve une autre solution.





répétitions chez widodo



En fin d'après midi, on s'est remis tous les deux à l'étude. On a attaqué un nouveau chant. Triste cette fois-ci. J'en suis à..... 5, 6 ou 7 chants ? Je ne sais plus exactement. Quand on a travaillé ce morceau là, dès le début j'ai ressenti une émotion particulière. C'est étrange parce que habituellement, je ne suis pas spécialement sensible à la musique. Plus aux paroles, aux textes. Mais là, j'ai senti un truc vraiment fort. Il est beau ce chant. Vraiment beau. J'ai décidé que j'en ferai la fin de mon spectacle. C'est une idée pour le moment, ça peut encore changer bien évidemment.... mais j'ai bien envie que cela clôture ma version du Ramayana en France.


Ah oui ! J'oubliais ! Ce samedi, l'article est paru dans le journal de ce matin. Je vous le montre ici même si vous allez pas comprendre un piètre mot de ce qui est écrit. Mais en gros, ça raconte mon parcours, ça dit que je me débrouille bien et que Widodo, il est bien content !







Ce matin, Widodo m'avait dit « on travaille à 8h ». Donc je me suis levée, petit déjeuner (riz avec des beignets de poulet...) et me suis préparée. Mais je savais aussi qu'allaient arriver petit à petit une trentaine de dalang de la région qui venaient pour une sorte de colloque. Finalement, tout ce petit monde a commencé à arriver bien tôt ce qu'il fait qu'on a accueillit les gens, papoté (entendez par là que je sers des mains, je m'assoie, et j'attends que le temps passe...). Nous n'avons donc pas travailler avec la réunion comme c'était prévu.


Toute la matinée a été dirigée par un grand Dalang qui se trouve être ou avoir été le professeur de la plupart des dalang de la région. Il a parlé pendant un long moment. Cela avait l'air très solennel. Moi je ne comprenais rien. Et après, quelques uns sont passés à l'écran et ont joué une scène. Ensuite, ils avaient le droit aux commentaires et conseils du grand Maître. C'est du moins ce que j'ai cru comprendre. Widodo m'a dit que ce genre de grosse réunion de travail entre plusieurs dalang a lieu de temps à autre, histoire de partager les connaissances et les techniques pour toujours continuer à progresser.





Lakshmana sinta et rama, dalang en pleine concentration (avec Widodo derrière la marionnette)



Cet après midi, c'était au tour d'un groupe de danseurs d'investir la maison de Widodo. Répétitions pour le 15 mars. J'ai pas regardé plus que ça, le style des danseurs m'a vit agacée. Pas la danse en elle-même ! Non ! Mais le style « m'as tu vu » des gars qui dansaient... Ils se la jouaient trop pour moi.


Et hop ! On repart pour une nouvelle semaine ! A la fin de celle-ci, je vais pouvoir compter mes jours avant retour en semaines, en plus en mois !! Youhouuu !



vendredi 7 mars 2008

Bonsoir,


La journée de mercredi va se raconter très vite : j'ai été malade, je suis restée clouée au lit toute la journée.


Jeudi matin, ça allait mieux (après médicaments, se forcer à manger, beaucoup de sommeil). Mais c'est la femme de Widodo qui n'allait pas bien. Comme quoi, y'a bien un petit virus qui traîne dans cette maison.


Donc jeudi toute la journée, on a travaillé la musique. Une nouvelle musique un peu plus compliquée que les autres. Où il y a du chant à l'intérieur en plus. Coton.


Jeudi le soir, je suis allée m'aérer la tête et les pieds en allant me promener dans les rizières derrière la maison. C'était beau. En plus, il pleuvait pas ! Rarissime ces jours-ci !




jolie balade


Le soir, à la veillée, on s'est remis à la musique. En y incluant chant, cempala, keupra. C'est du boulot d'assembler tout ça. Être dalang demande de la coordination (voix, bras, jambes, mémoire... tout est en activité !).


Puis ce matin, vendredi, un journaliste est venu pour m'interviewer et prendre des photos pour un journal du coin. Et Widodo m'a appris que dans les jours à venir, allaient aussi venir un journal régional et un journal national. Rien que ça !


Et puis du coup ce matin, il m'a proposé de jouer non pas le 9 avril comme il m'avait dit initialement, mais le 15 mars ! C'est à dire dans une semaine !


Le principe étant qu'au milieu du wayang (vers 1h ou 2h du matin), y'a toujours un moment avec les personnages Limbuk et Cangit (personnages comiques, prononcer Limbou, Tchangi) qui vont amuser la galerie, qui vont poser des questions aux gens de l'assemblée, éventuellement aux choristes, ou parfois faire venir quelqu'un sur « scène ». C'est ce qui nous était arrivé le premier soir où j'ai vu du Wayang. Là, ça sera prévu. Le Grand Monsieur de la Région sera aux commandes de Limbuk et Cangit et me demandera de venir, me posera quelques questions, je jouerai le passage que je connais le mieux, c'est à dire la bataille entre Angkot et Hanuman avec, bien évidemment, musique, chant, cempala, keupra et tout le toutim...





Cangit la mère de Limbuk



Jeff Cottaz arrivera le 30 mars apparemment. Pour ceux qui ne connaissent pas le personnage : Jeff est français d'une cinquantaine d'années qui travaille à l'ambassade d'Indonésie en France. C'est en faisant sa connaissance que j'ai pu entrer en contact avec Widodo. C'est un ami proche de la famille. Il viendra donc passer une petite semaine fin mars début avril ici. Jeff est aussi un peu dalang mais d'après Widodo, pas (encore?) un très très bon.... !


Ce soir en venant sur internet, à l'arrière de la moto de Bambang (« chauffeur » de Widodo), j'ai pu admirer un coucher de soleil encore plus magnifique que sur les cartes postales ! C'était impressionnant ! Un orange d'une intensité incroyable ! Sur fond de montagnes, vraiment ça valait le coup d'oeil !