dimanche 3 février 2008

Bonsoir,



Hier, on a passé la journée à rien faire, à attendre sagement notre bus. Rien de bien intéressant.


Puis cette nuit, on a pris notre bus entre l'île de Penang et Kuala Terengganu (cf. carte). Le bus étant climatisé à fond, et m'étant retrouvée juste au dessous d'une bouche d'aération, j'ai attrapé un bon rhume. C'est tout de même malheureux d'être dans un pays où il fait 30° toute la journée et de réussir à se choper un rhume ! (Note de Grégo : on a passé la nuit à traverser une forêt. Et c'est comme par chez nous, il faut faire attention aux animaux... D'où quelques violents coups de frein au dernier moment, dont notamment un pour éviter un éléphant qui voulait passer de l'autre côté et qui du coup nous a regardés, pépère...)


On est donc arrivé à KT à 5h du matin. Autant au Cambodge à cette heure-ci, les rues commencent à vivre, autant ici, rien du tout. On a donc trouvé un petit parc en bord de mer et on s'est ré endormi quelques heures sur des bancs publics. On gênait personne, c'était désert.


Puis à 8h30, on a trouvé une chambre.





du temps passé à regarder les cartes, et du temps passé dans le bus pour arriver à la gare des bus (?)



Puis dans la journée ensuite on a essayé de se renseigner à propos du Wayang Kulit à l'office du tourisme. Au début, on nous répond que y'a rien ici. Puis, dès qu'on se met à discuter un peu, on sent qu'ils ont finalement bien envie de nous aider. Ils téléphonent à droite à gauche, se parlent entre eux (nous, on comprend rien, on attend)... on a une petite dizaine de personnes autour de nous qui a l'air bien contente de pouvoir aider des occidentaux qui s'intéressent au théâtre d'ombres. Ils sont fiers. (NdG : il faut dire aussi qu'ils doivent avoir un visiteur tous les deux jours environ...)


Tout ce branle-bas de combat pour finir avec une adresse d'une école de Wayang Kulit, que l'on peut apparemment aller voir dans l'après midi.


Nous nous sommes donc déplacés à l'académie Seni (ASENI). Nous avons été reçu par le directeur de l'école, cela faisait très officiel. On a discuté de plein de choses, notamment sur le fonctionnement de son école (NdG : et il nous a offert un lait-chocolat, le premier depuis 15 jours pour ma part, très apprécié). Il nous a conseillé de revenir demain matin, au moment où les cours auront lieu. Les étudiants pourront nous jouer des choses, et nous on pourra leur montrer un peu les marionnettes à gaine. C'est une fort bonne idée.


On avait déjà pris nos tickets de bus pour Kota Bharu demain matin. On a réussit à changer notre horaire de départ.


Demain matin donc, nous allons voir comment fonctionne cette école d'art (principe un peu d'un conservatoire si j'ai bien compris), puis nous prendrons notre bus pour Kota Bharu dans le milieu de journée. Nous resterons ensuite là bas jusqu'à samedi prochain. Nous avons 3 ou 4 maîtres marionnettistes à visiter là bas.



1 commentaire:

mireille C a dit…

parfait, tout semble se réorganiser tranquillement autour de vos visites de "marionnettes ".
tant mieux, bon voyage pour attaquer la semaine .