samedi 22 mars 2008

Bonsoir,


Jeudi matin, comme prévu, nous sommes partis à Yogyakarta.


Après 3h de route, nous voilà arrivés. On a filé direct au Kraton. Malheureusement, encore une fois, il était fermé. Parce que jeudi était un jour spécial, c'était férié. J'ai pas vraiment compris pourquoi Widodo n'a pas anticipé le problème mais bref... Du coup, on s'est promené un peu, on est allé voir une fabrique de batik (tissu traditionnel indonésien).


Dans l'après midi, on est ressorti de Yogya pour aller voir un monument historique : un ensemble de temples hindous datant du 8è siècle je crois (je ne suis plus trop sûre). C'était beau. Ça ressemblait fortement à ce que j'ai vu au Cambodge à Angkor, mais en plus petit et plus raffiné. Ce qui est pas super, c'est qu'on ne peut même pas entrer dans les temples : on ne peut que tourner autour, il y a des barrières. Je trouvais ça vraiment dommage mais Widodo m'a expliqué que c'était très récent, suite au dernier tremblement de terre ils ne veulent prendre aucun risque de chute de pierre sur des touristes ! Ce qui peut se comprendre ma foi...





temples Prambaran près de Yogyakarta



Puis ensuite on est retourné dans le centre de Yogya pour voir Malioboro qui est la rue principale de la ville. Je m'attendais à une rue historique, avec des beaux bâtiments mais en fait non. C'est une grande rue pleine de boutiques. Franchement pas terrible. Dans l'ensemble, je suis plutôt déçue par les villes en Indonésie. C'est moche, ça ressemble aux zones d'activités à la sortie de nos villes.


Kianti, la femme de Widodo, m'a encore acheté une tenue pour dimanche. Widodo m'avait dit encore une fois que mes fringues suffiront mais non, Kianti tient à m'habiller !! Bon, alors je souris et je dis oui.


Franchement, ça va, cette fois c'est moins pire que le rose bonbon.


Puis dans la soirée, on est retourné aux temples où il y avait un ballet sur le Ramayana. Je me doutais tout à fait que ça allait être un « attrape touriste » mais comme jusqu'à présent je n'ai pas eu l'occasion de voir le Ramayana représenté, on y est tout de même allé. Effectivement, c'était pas génial, même parfois risible. Par curiosité j'ai pris la feuille qui expliquait l'histoire en français : elle était bourrée d'erreur qui doivent perdre pas mal de français dans l'histoire. Donc c'était joli, c'était sympa mais c'était loin d'être beau.



Rama et Lakshmana / Ravana



On est rentrés tard jeudi soir, à travers la campagne sur les routes défoncées par la pluie.


Vendredi, on a travaillé le matin, l'après midi et le soir, comme d'habitude. J'ai fignolé le combat Lakshmana/Indrajit. On a aussi pris du temps pour que Widodo me montre en détail des exemples de kriss (poignard traditionnel). C'est symboliquement très fort. D'après Widodo, certains ont des pouvoirs magiques.




quelques exemples de kriss



En fin d'après midi, j'ai cuisiné pour eux des pâtes bolognaises.. J'avais acheté du boeuf il y a 2 jours. Je l'avais mis au frigo, je pensais que ça tiendrait le coup ! Mais en fait non, il était franchement pas frais au moment de cuisiner. J'ai essayé de garder ce qui était encore mangeable et j'ai quand même fait mon plat. Ca avait plutôt une bonne tronche ! Mais au moment de manger beurk..... non non, c'était vraiment pas mangeable ! Ils ont été gentils, ils ont essayé de manger un peu quand même mais ils n'ont pas tenu longtemps. On a finit par jeter toute la plâtrée à la poubelle ! Dommage ! La prochaine fois, je crois que je leur referai des crêpes, c'est plus sûr !



pâtes bolognaises (bonnes à jeter !)



Aujourd'hui samedi, on a travaillé ce matin l'ultime combat du Ramayana : Rama/Ravana. Donc en gros, maintenant, j'ai parcouru l'ensemble du Ramayana. En tout cas, la partie sur laquelle je vais travailler en France.


Cet après midi, on a mis bout à bout tout ce que j'ai vu jusqu'à présent. Avec musique, cempala, keupra, chant, dialogue, combat et tutti cuanti ! Et commencer à bosser aussi Petrok et Semar, les deux clowns de service au milieu de tout cela.


Demain dimanche, je participe donc encore à un grand wayang. Et je chanterai seulement. J'espère qu'il y aura moins de pression que la semaine dernière. A moi de faire en sorte que ça ne le soit pas.






1 commentaire:

c'est pas moi qu' a dit…

humm, miamm, blurps !
a.