dimanche 9 mars 2008

Bonsoir,


Vendredi soir, on a encore travaillé l'ensemble du combat Angkot/Hanuman. Vu que je vais jouer dans une semaine maintenant, il faut que ça tourne bien.


Samedi matin, on a travaillé plus tôt que d'habitude parce que l'après midi était consacré aux répétitions de musique pour le 15. On a manipulé encore, et Widodo me donne toujours quelques nouvelles techniques par-ci par-là. On améliore au fur et à mesure.





devant la maison



Samedi après midi donc, j'ai écouté et regardé la répétition. Widodo dirigeait tout ce petit monde (une bonne vingtaine de personnes en tout : musiciens et choristes). J'ai enregistré pas mal de choses mais je crois que la qualité ne sera malheureusement pas assez bonne pour utiliser tout ça dans mon spectacle. Il va falloir que je trouve une autre solution.





répétitions chez widodo



En fin d'après midi, on s'est remis tous les deux à l'étude. On a attaqué un nouveau chant. Triste cette fois-ci. J'en suis à..... 5, 6 ou 7 chants ? Je ne sais plus exactement. Quand on a travaillé ce morceau là, dès le début j'ai ressenti une émotion particulière. C'est étrange parce que habituellement, je ne suis pas spécialement sensible à la musique. Plus aux paroles, aux textes. Mais là, j'ai senti un truc vraiment fort. Il est beau ce chant. Vraiment beau. J'ai décidé que j'en ferai la fin de mon spectacle. C'est une idée pour le moment, ça peut encore changer bien évidemment.... mais j'ai bien envie que cela clôture ma version du Ramayana en France.


Ah oui ! J'oubliais ! Ce samedi, l'article est paru dans le journal de ce matin. Je vous le montre ici même si vous allez pas comprendre un piètre mot de ce qui est écrit. Mais en gros, ça raconte mon parcours, ça dit que je me débrouille bien et que Widodo, il est bien content !







Ce matin, Widodo m'avait dit « on travaille à 8h ». Donc je me suis levée, petit déjeuner (riz avec des beignets de poulet...) et me suis préparée. Mais je savais aussi qu'allaient arriver petit à petit une trentaine de dalang de la région qui venaient pour une sorte de colloque. Finalement, tout ce petit monde a commencé à arriver bien tôt ce qu'il fait qu'on a accueillit les gens, papoté (entendez par là que je sers des mains, je m'assoie, et j'attends que le temps passe...). Nous n'avons donc pas travailler avec la réunion comme c'était prévu.


Toute la matinée a été dirigée par un grand Dalang qui se trouve être ou avoir été le professeur de la plupart des dalang de la région. Il a parlé pendant un long moment. Cela avait l'air très solennel. Moi je ne comprenais rien. Et après, quelques uns sont passés à l'écran et ont joué une scène. Ensuite, ils avaient le droit aux commentaires et conseils du grand Maître. C'est du moins ce que j'ai cru comprendre. Widodo m'a dit que ce genre de grosse réunion de travail entre plusieurs dalang a lieu de temps à autre, histoire de partager les connaissances et les techniques pour toujours continuer à progresser.





Lakshmana sinta et rama, dalang en pleine concentration (avec Widodo derrière la marionnette)



Cet après midi, c'était au tour d'un groupe de danseurs d'investir la maison de Widodo. Répétitions pour le 15 mars. J'ai pas regardé plus que ça, le style des danseurs m'a vit agacée. Pas la danse en elle-même ! Non ! Mais le style « m'as tu vu » des gars qui dansaient... Ils se la jouaient trop pour moi.


Et hop ! On repart pour une nouvelle semaine ! A la fin de celle-ci, je vais pouvoir compter mes jours avant retour en semaines, en plus en mois !! Youhouuu !



2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Cécile, très absente en ce moment de ton blog, je te suis, mais je n'ai pas beaucoup de temps, Beaucoup trop de soucis personnels et familiaux, mais je pense toujours très fort à toi, et je te souhaite une excellente continuation. Mireille

Maisonneuve a dit…

C'est la dernière ligne droite, le sprint à l'arrivée avec les représentations a venir, bientôt le bouquet final!!
Tes supporters commencent à agiter le drapeau (je ne dirais pas lequel)!
Pensons à toi très fort. Bises