mardi 8 janvier 2008

Bonsoir,


Dernière journée passée à Sovanna Phum.


J'ai finit ma marionnette, bien entendu. Finition de peinture, taillage et fixage des baguettes de bambous, emballage de l'ensemble et vioup !




peinture pendant qu'une nouvelle peau est en préparation



découpage du bambou pendant que Chap fait griller les oreilles récupérées avec la peau... (l'odeur m'a fait croire que j'étais à Balaklava avec mon grand père qui grille le cochon)




fil de coton autour des baguettes, c'est par là que sera tenue la marionnette





fixage des baguettes, avec du fil on fait des noeuds tout simplement




et voilà ! finie !



Et en fin de journée, on avait prévu de fêter mon départ. Sagement. Avec des beignets de banane, du sprite, du coca et du fanta.


La journée s'est donc finie sur un moment réconfortant où tous les artistes présents à SP à ce moment là se sont tous réunis autour de moi. Bon d'accord, c'était surtout pour boire un coup et manger un morceau mais quand même, ça fait plaisir.


Et puis, mine de rien, ça n'a pas été si simple de quitter ce lieu et ces gens. Parce que en 2 mois de temps, il s'est passé pas mal de choses. J'ai partagé et vécu beaucoup de choses : des rires, des déceptions, des sourires, des colères, des discussions, du plaisir sur le plateau, des fatigues...


J'ai vécu ici. Je pensais pas pouvoir dire ça au bout de deux mois, je pensais que j'aurai toujours cette sensation d'être « juste passée ». Mais non, je le ressens : j'ai vécu à Phnom Penh. Drôle de sensation.


Est ce qu'on se créé autant de vies que de pays que l'on traverse ?


Réponse dans quelques semaines... ou mois...



4 commentaires:

ta marraine a dit…

Félicitations pour cette superbe réalisation : on a hâte de la voir en vrai !!!!dis, t'en aurais pas des plus petites à nous ramener en souvenir !!!!!
et sinon une petite question ferait-il plus froid ou serais tu un peu malade car on te voit toujours avec un foulard autour du cou sur les photos ?????
bisous de nous 5

Anonyme a dit…

Coucou Cécile,
Tu vas bientot tourner une première page de ce merveilleux périple ! Je te sens à la fois étonnée et presque émue de ton constat de vie possible au Cambodge. Je pense simplement que c'est tout à fait humain de s'attacher aux gens, et qu'à chaque pays traversé ,il te semblera bien vivre autre chose, encore une nouvelle vie parce que d'autres coutumes, et avec d'autres personnes attachantes aussi ! Au delà de 3 ou 4 semaines passées dans un même lieu, c'est inévitable de "VIVRE", d'autant que tu es partie seule.
Bonne continuation, et fais nous encore partager tes émotions dans un ailleurs très proche maintenant. bises

Cécile Hurbault a dit…

bah zut ayé j'suis partie de SP maintenant ! Parce que oui sinon, y'en a des toutes petites à vendre !

Et non, il ne fait pas froid, et je ne suis pas malade. Le foulard que je porte, c'est un Krama, le foulard traditionnel cambodgien. J'aime bien. Voilà la réponse à votre questions tout simplement. Mais aussi aprce que, paradoxalement, ça tient moins chaud de le porter. Ca "boit" la transpiration si j'ose dire. Pis c'est pratique d'en avoir un sur soi toujours ! Surtout dans cette poussière permanente !

Cécile Hurbault a dit…

bonjour "anonyme", merci pour ce message d'encouragement. Juste, comme tu n'as pas signé, je suis curieuse de connaitre ton identité ?