lundi 10 décembre 2007

Bonsoir,

Alors aujourd'hui, grande révolution sur mon blog : je mets des vidéos.

5 vidéos nouvelles en tout. J'en ai ajouté 3 au sein même de mes vieux messages et 2 à la fin du message d'aujourd'hui. A vous de chercher. Pour les flemmards : clikez sur le lien dans la colonne de gauche pour accéder à toutes mes vidéos sur youtube.

Bon, revenons à nos moutons.

Hier soir, j'étais trop curieuse de gouter un fast food cambodgien alors j'ai craqué. Je suis allée au Lucky Burger (ici, pas de McDo). J'avoue ça m'a pas emballée quand j'ai vu mon repas, et pas vraiment non plus quand j'ai mangé. Mais bon, ça me démangeait d'essayer ! Maintenant ça y'est, je sais comment c'est. Du coup ce midi je suis retourné dans mon petit restau où je vais souvent et j'ai mangé des nouilles khmères. J'avoue, j'ai bien plus apprécié, et sans dépenser des milles et des cents.



contraste entre le repas d'hier soir et celui de ce midi


Donc sinon, aujourd'hui, jour férié. Ce matin je suis tout de même allée travailler à SP avec Sopheap et Meak construire des marionnettes mais cet après midi, je suis revenue me poser au bord de la superbe piscine comme hier.

encore des photos, juste parce que je peux pas m'empecher de vous narguer !!


Demain, on continue les marionnettes. Je vais essayer de finir Rama pour vous le montrer. Et puis je dois construire un chat en grande marionnette pour notre histoire avec Sopheap. Va falloir que je congite vraiment bien à cette construction.

Et puis aujourd'hui j'ai appelé Marie-Christine qui est une amie de Delphine et qui habite à Siem Reap (ville plus au nord, proche des temples d'Angkor). Elle est éthnologue et spécialiste de l'art khmer. Je vais aller passer quelques jours chez elle pour que l'on se rencontre. La première approche au téléphone a été vraiment sympa, je pense qu'on sera vraiment sur la même longueur d'onde, la même recherche. Hâte de la rencontrer.



une répétition d'un combat au sein d'une danse, pour les amateurs d'escrime entre autres !



pour vous donner une idée des sensations quand on est sur une moto dans le centre de Phnom Penh

3 commentaires:

Maisonneuve a dit…

Moi qui ai déjà du mal à aller dans Orléans, je me vois mal dans cette anarchie de véhicules en tout genre.
Grosses bises

Cécile Hurbault a dit…

je m'y voyais pas non plus le premier jour où j'ai vu ça !!!

et puis finalement, on s'y fait... je crois même que je vais avoir du mal à m'arrêter à un stop et laisser la priorité à droite quand je vais revenir en France.

Aurelien a dit…

Coucou, Sans hésiter je choisis le repas de droite, l'assiette est super appétissante :)

Aurélien