lundi 17 décembre 2007

Bonsoir,


Ce matin, j'ai finit nos marionnettes (scratch, petites finitions...). Et puis j'ai recousu mon pantalon aussi... Matinée couture !





Germain et Tchôk, les deux potes dans l'histoire



Et aussi j'ai voulu me remettre à ma grande marionnette de Rama. Au moment de m'y remettre, j'ai vu qu'elle avait un peu bougé, que le cuir avait travaillé et que le dessin était décalé. J'ai voulu réparer la chose, Meak est venu m'aider et a finit par me dire qu'il fallait changer de peau. Que ça ne pouvait plus marcher. Arf. J'étais super embêtée. D'autant plus que Delphine m'a dit ce matin que si Kosal m'avait demandé de faire des offrandes pour construire cette marionnette, c'est parce que j'ai choisi une marionnette sacrée. Habituellement, seuls les hommes peuvent construire cette marionnette et cela est rarement fait. Sans faire exprès, j'avais donc choisit un bon morceau, très important. J'étais donc très très embêtée de louper la construction alors que c'est un personnage sacré... Mais Meak m'a sourit, et m'a dit « tomorrow, new skin, you start a new puppet ». Ok merci Mear. Je lui ai sourit aussi, bien que vraiment gênée.


Et cet après midi, on s'est enfin mit à répéter avec Sopheap et Rith, la jeune danseuse qui doit remplacer Pisay n'étant pas là aujourd'hui (...). Et ben...... qu'est ce qu'on a été productif !! Je pensais pas qu'on avancerait autant en si peu de temps. Pour la première fois depuis que je suis là, je finis ma journée avec la sensation de fatigue physique parce qu'on a pas arrêté pendant 3h.


Je leur ai appris à manipuler, en leur filant quelques principes de bases : le regard, la contre-impulsion, et « gigoter quand on parle ». Ils ont vite chopé le truc, ils sont fortiches.



exercices, et mise en scène de la première scène



Donc on a calé la première scène en gaine, puis ensuite on a parcouru l'ensemble en réfléchissant l'espace, en faisant des essais avec l'ombre, avec le chien et le singe...etc.


Puis à 17h, il fallait laisser la place libre pour une autre répétition.


Et je devais aller chercher mon prolongement de visa pour rester encore 1 mois donc... fin de journée à 17h.


Demain matin, je bidouille quelques trucs pour notre spectacle et puis je vais essayer de me remettre à mon grand Rama. Et l'après midi, on répète encore, même si la scène n'est pas libre : on va bien trouver un petit coin quelque part pour bosser !



1 commentaire:

mireillecauchi a dit…

Ah zut alor !! l'offrande n'était peut-êtr pas assez conséquenten je ne sais pas j'essaie de trouver une raison... ne te décourage pas, tu vas réussi ton grand Rama avec la prochaine peau.