mercredi 5 décembre 2007

Bonsoir à tous,


Encore construit, cette fois-ci, je m'attaque à Rama. Phreah Ream comme ils l'appellent ici. J'y ai passé un bon bout de ma journée.


Dans l'après midi, on a continué la gaines avec Mear. Sopheap m'avait dit qu'il serait là, mais on ne l'a pas vu ! Et Mear n'avait pas beaucoup de temps parce qu'ils répétaient un spectacle ensuite. Donc on a passé 30 min sur les gaines et après, il fallait tout laisser en plan. Mear m'avait dit qu'on y reviendrait après la répétition, mais ici, prévoir des choses, ben c'est pas possible. Donc quand vers 16h30 j'ai demandé à Mear si on s'y remettait, il m'a dit que non. Pareil pour la manipulation «too busy, tomorrow we play ! » « ok Mear ! ». Il s'occupait du théâtre. Et c'est vrai qu'il commençait tout juste à poser des plaques de bois noir en fond de scène tout en haut d'un échafaudage quelque peu rouillé au passage...


Pendant ce temps, ça sortait les boules et ça commençait la partie de pétanque quotidienne.



sur la scène / dehors


Donc du coup cet après midi j'ai regardé leur répétition, en essayant d'observer le maximum. C'était pas le même spectacle que l'autre jour. Toujours le petit théâtre d'ombre mais toujours pas de Ramayana en vue. Le spectacle qu'ils ont répété aujourd'hui se joue demain soir à 19h30. Je serai là bien évidemment.




répétition sbèk touch (prononcer sbèk to')




2 commentaires:

Maisonneuve a dit…

Et le Pastis, té !! il est où le Pastaga ???

Mireille C a dit…

Coucou cécile, ben c'est sur , ça doit te changer de ta rigueur personnelle ! parce que prévoir et pas faire, d'après ce que je sais, ça n'est pas trop ton truc. Chez toi,on dit qu'on va faire, et on fait !! et bien là, i te faut bien fonctionner avec d'autres manières de travailler, tu n'as pas trop le choix, et continuer dans ta lancée, pour progresser, et aussi transmettre ton savoir coute que coute à l'équipe cambodgienne .

bises à toi, et tiens bon ... je te lis tous les jours (ou presque) avec un grand plaisir.